Hexagone Gay





Ile-de-france

Années 80

Quartier des Halles
Quartier du Marais
Les autres quartiers

Les cabarets

Les établissements lesbiens

Les bars

Les cruising bars

Les discothèques

Les restaurants

Les saunas

Les autres lieux de rencontre



Lieux

Années 80
 A PARIS
AUTRES QUARTIERS
LES BARS 
- Les Adelphes. (puis le Brooklin, puis le Nex Beach)

11 bis rue Sainte Anne (1er)
- Le Colony (le Music Night)

11 rue Sainte Anne (1er)
- Le Piano Bar.

12 rue Sainte Anne (1er)
- Le Vagabond

14 rue Thérèze (1er)
- Le Brignolet

29 rue de Montpensier (1er)
- Le Brix Bar

5 rue des Pyramides (1er)
- Les Hespérides

29 rue Saint Augustin (2e)
- Le Caveau

21 rue Saint Augustin (2e)
- L'Anagramme

51 bis rue Sainte Anne (2e)
- Le Bar du Soir

17 rue Paul Lelong (2e)
- Le Greenwich Village

10 rue Descartes (5e)
- Le Calypso

42 rue du Cardinal Lemoine (5e)
- Le Campus

32 rue Daubenton (5e)
- L'Office

16 rue des Bernardins (5e)
- Le Mabillon

164 boulevard Saint Germain (6e)
- Le Liberty's

16 rue des Grands Augustins (6e)
- L'Oiseau de Nuit

29 rue Mazarine (6e)
- Le Saxe

46 rue de Saxe (7e)
-Le Kiss me Boy

10 rue d'Isly (8e)
- Le Smart Club

45 rue du Faubourg Montmartre (9e)
- Le Cactus

20 rue du Terrage (10e)
- Le Café Moustache

138 rue du Faubourg Saint Martin (10e)
- Le Tramway

20 rue Mazagran (10e)
- Le Macapa Boys (puis le Prado)

13 rue de l'Echiquier (10e)
- Le Funny-Club

47 avenue Parmentiier (11e)
- Le Banana's Bar

20 rue Keller (11e)
- Le Circus Club

137 rue Amelot (11e)
- L'Escargot

40 rue Amelot (11e)
- H2O

50 rue Godefroy Cavaignac (11e)
- Le Miami Bar

9 rue Antoine Vollon (12e)
- La Grange

8 rue Guilleminot (14e)
- L'Amérique

18 rue Dupleix (15e)
- L'Ange Bleu (Chez Aldo)

50 boulevard Pasteur (15e)
- Le Club 73

73 rue Saint Charles (15e)

Paris:: LES BARS

Dans les années 80, la géographie des bars gais à Paris est simple. Les quartiers du Marais (4e et 3e) et des Halles (1er) représentent la moitié des bars gais parisiens (25 % chacun) le reste se concentre encore dans le 1er et le 2ème arrondissement autour de la rue Sainte Anne (20 %), dans le 5e et 6e à Saint Germain (15%), les 15 % restant se répartissent entre les autres arrondissements. Le 11e bénéficie de quelques adresses à la Bastille et si quelques restaurants et cabarets existent encore dans le 18e, il n'y a plus de bar gay à Montmartre et à Pigalle.

RUE SAINTE ANNE.

Dans le quartier de la rue Saint Anne, la plupart des établissements de nuit ont été vendus à la fin des années 70. Les stars de la nuit ont changé de quartier. Fabrice Emaer s'occupe des destinées du Palace, Gérald Nanty a vendu le Colony et le Bronx en 1978 et il est retourné à Saint Germain des Prés. Leurs établissements vont changer de propriétaires, parfois de nom, systématiquement de formule. Mais la rue Sainte-Anne n'est plus fréquentée par la jeunesse branchée parisienne. Quelques nostalgiques restent attachés à leurs habitudes et permettent aux établissements de survivre. Quelques touristes mal informés du déplacement de la vie gay dans le Marais et aux Halles, vont encore tenter de retrouver l'ambiance parisienne rue Sainte Anne, mais tout cela ne permettra pas à ces établissements de terminer la décennie. "Le Sept" va garder son enseigne mais perdre sa clientèle, "le Colony" va se lancer dans les concerts de rock et, après s'être transformé en "Music Night", disparaître à son tour. "Les Adelphes", lancés à la fin des années 70, vont changer de nom à plusieurs reprises. Le bar va devenir "Le Brooklin", puis "le New Beach". "Le Bronx" va disparaître lui aussi après plusieurs changements de noms et de formules. Dans ce quartier, "Le Piano Bar", qui avait toujours été un peu décalé, va continuer sa vie tranquillement. De même, "le Vagabond" qui s'était attaché une clientèle plus mure, va bien résister lui aussi. Quelques nouveaux établissements vont même apparaître dans le quartier, comme "L'Anagramme", 51 bis rue Sainte Anne, "le New Boy's Cub", 4 rue Sainte Anne ou  "les Hespérides", 29 rue Saint Augustin, mais leur durée de vie sera courte.

SAINT GERMAIN.
Si la terrasse du "Mabillon" attire toujours les gays dans la journée et en début de soirée, la plupart des bars des années 70 ont fermé leurs portes ou ont changé de clientèle. Seul,
"Le Lyberty's" continue à conserver une clientèle fidèle. Quelques nouvelles enseignes apparaissent néanmoins, comme "le Greenwich Village", 10 rue Descartes.  Mais la nouveauté du quartier, c'est "le Trap", le nouveau bar cuir de Gérald Nanty (cf  "cruising bars").

AUTRES ARRONDISSEMENTS
Si l'essentiel des bars va ouvrir dans les quartiers précités, quelques enseignes vont connaître le succès dans des quartiers plus calmes. Dans le 10e arrondissement, "Le Cactus" et le "Café Moustache" vont attirer une clientèle barbue et moustachue, ancêtre des bears des années 2000, en plus jeune et en plus swelte. Dans ce même arrondissement, "le Tramway", va réussir lui, le mix gay-lesbiennes.

Si la majorité des bars ne vont pas avoir un rayonnement dépassant les limites de leur quartier, cela n'enlève rien au rôle social qu'ils ont pu jouer, à la convivialité que leur modestie a favorisée. Si certains établissements ne sont pas retenus dans la mémoire collective, il ont parfois été le théâtre de grandes histoires d'amour, d'actes de militantisme ou ont tout simplement permis à certains de mieux vivre et accepter leur homosexualité en les sortant de leur isolement. Nous ne pouvons donc retracer l'histoire ou les petites histoires de chacun d'entre eux, ce qui n'enlève rien à l'importance qu'ils ont eu dans la vie de nombreux jeunes qui les ont fréquentés.


Sélection de livres, CD et DVD
AMAZON.FR
> Livres et DVD sur les années 80 - sélectionnés sur Amazon.fr > Autres recherches sur Amazon.fr


> CD compilations des années 80 - sélectionnés sur Amazon.fr : > Titres gay cultes des années 80
    sélection Hexagone Gay :



cliquez pour écouter.



En savoir Plus

AUTRES PAGES DE CE SITE
Ile de France - Le 19e siècle
France - Les Années 80
- Les Années 1900

- Les Années 10

- Les Années 20

- Les Années 30

- Les Années 40

- Les Années 50

- Les Années 60

- Les Années 70

> Les Années 80 Quartier des Halles

Quartier du Marais

Les cabarets

Les établissements lesbiens

Les bars

Les cruising bars

Les discothèques

Les restaurants

Les saunas

Les autres lieux de rencontre



Sources
RESSOURCES EXTERIEURES ET REMERCIEMENTS
- Didier ERIBON, Dictionnaire des Cultures Gays et Lesbiennes, Larousse, 2003
- Florence TAMAGNE, Revue d'Histoire moderne et contemporaine, Ecrire l'histoire des homosexualités en Europe : XIXe - XXe siècles. tome 4, Editions Belin,  2006
- Jean-Louis CHARDANS, British group of sexological research, History and antology of homosexuality, histoire et anthologie de l'homosexualité, Centre d'Etudes et de Documentations Pédagogiques Paris, 1970
- Iconographie : Collection privée de Cartes Postales
- Frédéric MARTEL, Le Rose et le Noir - Les Homosexuels en France depuis 1968.
- Elisabeth Quin - Bel de Nuit, Gerald Nanty - Livre de Poche, 2007
- Jacques Bertholon & Xavier de Vilmorin - Guide Johnnie Walker de la Nuit - Hachette - 1982
- Revue Gai Pied Hebdo - années 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86, 87, 88, 89.
- Revue Lesbia - années 80
- Guides du Petit Futé Paris - années 80.
- Guides Spartacus - Brüno Gmûnder - années 80
- Guides Incognito - Années 80
- Guides Gai Pied - Années 80
- Archives du Centre LGBT Paris Ile-de-France
- Témoignages et archives personnelles : Jean-Marc, Marc, Philippe.


Liens commerciaux
ANNONCES

















Divers






Nous soutenir

Le site Hexagone Gay et sa base documentaire sont gérés par l'association MÉMOIRE COLLECTIVE et ses bénévoles. Les frais de fonctionnement  et d'hébergement du site sont autofinancés par les affiliations et encarts publicitaires présents sur ce site. En revanche, nos recherches documentaires, nos acquisitions de documents, notre archivages sont financés par nos fonds personnels. Vous pouvez nous aider à conserver notre mémoire LGBT, en toute indépendance, par un don, via le bouton Paypal ci-contre.
Les dons peuvent rester anonymes ou vous être attribués selon votre préférence.
Pour mieux nous connaître : voir notre page présentation.
Vous pouvez aussi enrichir notre site par vos témoignages ou vos documents.
Pour nous contacter : webmaster@hexagonegay.com



Mémoire Collective



Recherches sur le site






Nos autres sites Résaux sociaux
Lorraine Gay Aquitaine Gay Les Ondes de la Tourmente Rencontres Gay Facebook Twitter Blogger








CopyrightFrance.com copie





Zone de rencontres

Hexagone Gay propose également un site de rencontres gay réservé aux hommes de plus de 18 ans.
Ils sont actuellement en ligne :



Clique pour voir leur fiche.
Ils habitent près de chez toi :

Découvre leur profil
Déjà  nouveaux inscrits
cette semaine !



Inscription gratuite